Sortie arrangée - Richard Ramirez

Mon blogue

Sortie arrangée

Sortie arrangée - Richard Ramirez

Je me prépare pour une soirée arrangée.  Je suis très nerveux, car c’est la première fois que j’ai un rendez-vous galant avec une personne que je ne connais pas.  On ne sait jamais ce qui peut arriver pendant ces soirées-là : la personne choisie pour nous pourrait être exactement le contraire de ce qu’on veut, elle pourrait nous faire honte, comme elle pourrait aussi être parfaite et devenir l’amour de notre vie.  C’est à nous de juger si la personne qui nous a arrangés ensemble nous connaît réellement bien ou non.  À partir de ce point, on peut tenter de voir si on peut finir par avoir une bonne relation avec cette personne, jusque-là inconnue.

Quand j’arrive au restaurant, une femme attend à la porte.  Elle est habillée exactement comme elle avait dit, dans son texto, qu’elle serait habillée : robe mauve sans manches, sandales argentées et sac à main noir.  Je lui dis bonjour et je me présente.  Elle me fait un grand sourire, me montrant en même temps que ses dents ne sont pas tout à fait droites, et se présente à son tour.  Elle me donne la main, ce qui me surprend, car c’est un rendez-vous galant, pas un entretien d’embauche.  Bon, ce n’est pas grave.  On rentre et je mentionne mon nom à l’hôtesse pour la réservation que j’ai fait.

Quand on s’assoit à la table, on se retrouve directement en dessous d’un petit chandelier qui illumine bien son visage.  C’est à ce moment que je remarque les taches brunes sur la peau de cette femme qui est quand même, malgré ses petits défauts, très jolie.  Je me dis qu’au pire, on trouvera une petite crème quelconque pour les faire disparaître, car je suis certain, elle ne doit pas les vouloir sur son visage elle non plus.

Pendant la conversation, je finis par découvrir la raison de ces petits points non-voulus sur son front : elle s’est fait brûler au soleil pendant qu’elle était en voyage.  Elle avait omis de se mettre de l’écran solaire et, haut dans les montagnes, le soleil tape fort, et elle s’est retrouvée avec un coup de soleil au troisième degré.  Ouch !  Pauvre elle.  Elle m’explique, par contre, que les taches diminuent par elles-mêmes avec le temps.  Elle n’a rien à faire pour qu’elles disparaissent.  Tant mieux ; ça veut dire qu’elles seront parties bientôt.

En tout, la soirée s’est bien  passée.  Je ne peux pas, évidemment, dire si ce sera la femme de mes rêves, mais ça commence bien.  Je me croise les doigts pour que ça continue comme ça !