Un accident sur la route des vacances - Richard Ramirez

Mon blogue

Un accident sur la route des vacances

Un accident sur la route des vacances - Richard Ramirez

Les vacances de fin d’année ont été éprouvantes pour ma famille. En effet, nous avions l’habitude d’aller faire du ski à la montagne, en parcourant de longs trajets. Comme c’était l’hiver, les routes étaient recouvertes de neige et de verglas. Dans un virage étroit, j’ai perdu le contrôle de la voiture, malgré le fait que les pneus étaient en parfaite condition. La voiture a dérapée, puis nous avons fait une sortie de route. Dans sa course, notre voiture s’est encastrée contre un arbre, qui lui, a été coupé en deux. L’accident a été si violent, que j’ai perdu connaissance. À mon réveil, à l’hôpital, les médecins m’ont posé une série de questions, afin de savoir si j’avais toujours mes facultés cognitives. Selon eux, j’étais le plus touché par le choc, car je m’étais frappé contre le volant. Je me souviens de ne pas avoir répondu à toutes leurs questions. Ce qui m’intéressait, c’était de savoir comment allaient ma femme et notre fils. Les infirmiers m’ont dit qu’ils allaient bien, mais que je devrais être au courant de mon cas. On m’a expliqué que j’avais reçu des morceaux de verre au visage et que cela a gravement affecté mon apparence. Après quelques jours de prise en charge et de soins, ils m’ont enfin autorisé à rentrer chez moi. Ma femme m’a expliqué que mon visage avait cicatrisé, mais que les traces y resteront gravées. Trois mois plus tard, j’ai décidé de faire quelque chose pour retrouver mon apparence initiale, et avec le soutien de ma famille, j’ai étudié toutes les options possibles. Dans mon cas, la médecine esthétique restait la seule issue. Bien que coûteuse, je me devais de retrouver une vie normale, car cet accident traumatisait surtout mon fils, qui me regardait avec tristesse. J’ai donc réuni mes proches afin de trouver de l’aide financière, utile à ma démarche. La somme acquise, nous nous sommes présentés dans plusieurs cliniques, proposant des interventions chirurgicales sur le visage. Des médecins spécialistes nous ont reçu et proposé des tarifs différents. Nous avons fait notre choix sur un établissement situé à l’extérieur de la ville et nous avons entamé notre projet. L’opération terminée, je n’ai eu le droit de me regarder que dix jours plus tard. Les bandages enlevés, j’ai été surpris du résultat. Les cicatrices étaient presque disparues, mais j’avais des rides partout sur la figure. Le spécialiste m’a dit que cela était dû au fait que j’avais le visage bandé pendant plusieurs jours. Cette opération m’a réellement été très utile, car en ce moment, je n’ai plus de traces apparentes de mon accident.